.About.

Gabrielle Lerch

>English below

Paris / 1993

Vit et travaille à Bruxelles

Ma pratique artistique mêle image récupérée, photographie, sculpture et vidéo, dans des dispositifs qui interrogent les rapports de force entre des êtres et des éléments, vivants ou non-vivants. Corps animal et humain sont omniprésents dans mon travail, souvent hybrides, fragmentés, érotisés. Mes pièces matérialisent des questionnements sur des problématiques contemporaines aussi diverses que l’image et le rôle des femmes, l’impact de l’être humain sur son environnement ainsi que son rapport au monde animal.

J’envisage la vidéo comme un moyen de jouer avec le temps, en l’étirant et en le rendant infini à travers la répétition. Les images que je présente sont pour la plupart aussi évanescentes que nos moyens de communication actuels.

L’esthétique de la douleur m’interpelle, de la violence pornographique à la vision dérangeante d’un être hybride. J’observe le corps à travers les médias, la publicité, les réseaux, les normes imposées par une société. Le corps est langage et les êtres que je crée s’expriment à travers lui.

French artist / 1993

Lives and works in brussels

My practice combines photography, sculpture and video tools. Through my installations, I question the balance of power between beings and natural elements and our relation to space, metaphorically as well as physically. I try to extract fragments of another universe from everyday objects.

My installations work as screens, interfaces between two realities. Those vacillate between visible and invisible, light and shadow (in reference to the chiaroscuro) and the two dimension, the three dimension and maybe some other multidimensional where man could imagine himself scientifically, spiritually and projecting himself in some self-imaginating elsewhere .

In this way I try to design the image of the Cosmos through contemporary issues such as the impact of human on the earth, the place of the woman in our society, the natural cataclysm and the conquest of space.